El Al n’aura plus le droit de déplacer une femme sur la demande d’un passager ultra-orthodoxe

La juge Dana Cohen-Lekach de la Cour de Jérusalem a statué : «en aucun cas, un membre du personnel d’El Al ne peut demander à un passager de se déplacer sur la demande d’un autre passager qui ne veut pas s’asseoir à côté d’elle en raison de son sexe car cela relève d’une violation de la loi pour discrimination »….

Le juge a ordonné à El Al d’en informer ses employés par écrit dans les 45 jours et de mener une instruction dans un délai de six mois sur la question. De plus, le juge a enjoint la compagnie aérienne de verser des dommages et intérêts à une passagère qui a été victime de ce type de pratique à hauteur de 6 500 nis.

Lire la suite sur tel-avivre.com