Ehud Olmert pourrait être condamné à 18 mois de prison

Le procureur qui représente le Parquet au procès de l’ancien Premier ministre Ehud Olmert demande à ce qu’il soit condamné à une peine de 8 à 18 mois d’emprisonnement. Cette déclaration fait partie du réquisitoire du procureur dans le cadre de la phase de détermination de la peine qui a débuté mardi matin dans l’affaire Talansky. Olmert a été reconnu coupable de fraude et d’abus de confiance par le Parquet sous le témoignage de son ancienne assistante Shula Zaken qui a publié des enregistrements vidéo sur l’affaire, ce qui a obligé le Parquet à rouvrir le dossier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.