Egypte et Jordanie: « Les conditions d’un accord de paix israélo- palestinien sont connus ».

Mardi s’est ouvert à New-York l’assemblée générale des Nations Unis. A l’occasion des discours d’ouverture, les dirigeants des pays arabes se sont succédés à la tribune et ont  évoqué le conflit israélo-palestinien. Le président égyptien Al-Sissi a déclaré « qu’il ne fallait plus perdre de temps,  » les conditions pouvant permettre d’aboutir à un accord étant connus.

crédit photo flash 90

Le président égyptien Sissi a déclaré hier lors de son discours aux Nations Unis qu’il fallait cesser de perdre du temps en discussions vaines quand les conditions pour parvenir à un accord de paix israélo-arabes ne sont un secret pour personne.

« Les pays arabes sont prêts et il est temps de tourner la page de la tragédie palestinienne des livres d’histoire, les palestiniens aspirent à retrouver leurs droits légitimes.Il faut reprendre les discussions et se doter de persévérance, c’est obligatoire. La solution à deux états est une condition fondamentale d’un plan de paix. Le fait qu’aucune résolution du conflit n’ait été trouvée par la communauté internationale est la preuve que la solution ne peut être uniquement fondée sur la légitimité internationale des résolutions de l’ONU« .Lire la suite sur tel-avivre.com