Eczéma: Grâce à la recherche israélienne, finie la gratouille

Des millions de personnes sont touchées par des plaques cutanées irritantes et squameuses. C’est que l’on appelle une dermatite atopique ou eczéma atopique. Ce trouble inflammatoire chronique n’a pas de remède. Les patients ne peuvent appliquer que certaines pommades et garder leur peau hydratée.

A la suite de recherches menées par des scientifiques israéliens, une aide plus sérieuse pourrait être disponible. Des scientifiques de l’Université de Tel Aviv ont récemment identifié la chaîne de récepteurs impliquée dans le développement de la dermatite atopique. Sur cette base, ils espèrent créer un médicament thérapeutique pour traiter le trouble irritant.

Les symptômes cliniques de la dermatite atopique sont causés par deux protéines. Elles sont associées à de multiples maladies allergiques: l’interleukine 4 (IL-4) et l’interleukine 13 (IL-13). Les chercheurs de TAU ont utilisé des souris pour déterminer, pour la première fois, la contribution précise de l’IL-4 par rapport à celle de l’IL-13. Leurs résultats ont été publiés dans la revue Science Immunology .

Un anticorps qui soignera aussi l’asthme ou l’œsophagite éosinophile

«Nous avons identifié que la chaîne alpha du récepteur IL-13 joue un rôle essentiel dans la dermatite atopique», a expliqué le professeur Itai Benhar de TAU, qui a dirigé l’étude avec le professeur Ariel Munitz. En fait, les souris dépourvues du récepteur de l’IL-13 n’ont pas du tout développé la maladie.

« Enfin, nous avons montré qu’un anticorps nouvellement généré était capable de réduire la dermatite atopique chez la souris », a-t-il ajouté. «Pour traduire nos découvertes en dermatite atopique humaine, nous avons généré un nouvel anticorps ciblant le récepteur humain IL-13 α 1. Il a été démontré que cet anticorps peut servir de prototype pour traiter la maladie ainsi que d’autres maladies allergiques telles que l’asthme ou l’œsophagite éosinophile.  »

SOURCE: Israel21c

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *