Éclairs, tonnerres et inondations : l’hiver s’invite en Israël

Les inondations qui immobilisent les véhicules sur le périphérique de Tel-Aviv, la circulation bloquée dans les villes avoisinantes, des éclairs d’une rare intensité qui déchirent le ciel, un tonnerre assourdissant : l’hiver fait un retour en effrayant en Israël.

L’hiver est vraiment de retour. Des appartements sont inondés à Bnei Brak, où les habitants appellent à la rescousse les pompiers qui ne comptent plus leurs sorties. Des conducteurs sont coincés dans leur voiture à Ashdod et ont dû être secourus. Des trombes d’eau bloquent les sorties kibboutz Galouyoth et La Guardia sur le périphérique Ayalon.

eclaires

Après une semaine de beau temps très méditerranéen, les Israéliens se sont réveillés ce matin avec un avant-goût de l’hiver qui les attend. Dans la nuit de samedi à dimanche, le tonnerre et la foudre ont fait sauter le ciel. La pluie a continué durant toute la matinée, provoquant des inondations et des retards dans tout le pays.

La pluie, qui devrait se poursuivre jusqu’à lundi, a causé d’importantes inondations dans la région du Sharon, et surtout sur les autoroutes qui jouxtent Tel-Aviv.

Mais le centre du pays n’est pas la seule préoccupation des autorités. Les fortes précipitations du dimanche et les vents, qui dans certaines régions sont violents, causeraient les crues des rivières et le débordement de la mer Morte. Les vents vont atteindre des vitesses allant jusqu’à 90 kilomètres-heure, et la grêle va tomber à certains endroits.

Les résidents de Bnei Brak ont été également réveillés dimanche matin par de graves inondations. Lahav Tzafniya, un pompier de Bnei Brak raconte :  « De 3 à 6 heures du matin, nos équipes ont travaillé sur plusieurs sites d’inondation à travers la ville. Nous avons dû évacuer une voiture qui a été submergée par l’eau, avec des passagers coincés à l’intérieur. Nous avons sauvé au moins quatre personnes qui se trouvaient dans le véhicule. L’eau a également atteint les fenêtres des appartements du rez-de-chaussée et un ascenseur a été inondé.

innondations

A Ashsdod, les pompiers ont aussi travaillé sans relâche ! Dans la région de Haïfa, les inondations ont touché plusieurs quartiers. « Depuis environ 17 heures hier, nous subissons des rafales de vent, la pluie, le tonnerre et la foudre, dont la force n’avait pas été perçue depuis longtemps », a déclaré Elie Dagani de Kiryat Bialik.

« Il y avait tonnerre si fort que nous avons pensé que le sol tremblait. Le bruit était rare. J’ai couru pour prendre une photo parce que je vis sur un appartement sur le toit. Il y a des flaques d’eau énormes dans toute la ville dues au déluge de pluie qui  s’est abattue sur nous, » ajoute Elie Dagani.

Une baisse significative de la température est prévue à Jérusalem, Safed, Tel Aviv et Haïfa dimanche. De fortes pluies, les orages, la foudre, de fortes rafales de vent et de grêle devraient se poursuivre à partir du nord vers le sud d’Israël, avec la crainte de nouvelles inondations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *