Du tsar à Vladimir Poutine, l’épopée de l’hôtel Sergueï à Jérusalem

Un siècle et demi après que le Tsar Alexandre III ait acheté à l’Empire Ottoman un vaste terrain à Jérusalem pour y établir un complexe destiné aux nombreux pèlerins russes orthodoxes en Terre sainte, le président Vladimir Poutine a récupéré l’hôtel Sergueï, joyau des Romanov…..Détails…….


Inséré dans un écrin de jardins à Jérusalem-Ouest, l’hôtel Sergueï, établissement cinq étoiles de deux étages construit dans le style baroque, compte 22 chambres aux murs décorés de paysages russes et aux plafonds ornés de moulures finement ciselées où pendent des lustres de cristal éclairant des tapis persans, des rideaux brocardés et des meubles précieux. Il devrait ouvrir ses portes prochainement.

Au XIXe siècle, le Grand-Duc Sergueï Alexandrovich, frère du Tsar Alexandre III, s’était épris du site où a été édifié en 1890 l’hôtel qui porte son nom. L’aristocratie impériale y séjournera.
De même qu’un certain Grigory Raspoutine envoyé en pèlerinage de contrition par ses protecteurs pour expier ses errements avec une ballerine. La famille impériale des Romanov – le Tsar Nicolas, son épouse et leurs quatre filles – va disparaître sous les balles des Révolutionnaires en 1918. Mais la saga de l’hôtel Sergueï continue.

Lire la suite sur koide9enisrael