Doux plaisir d’être ministre: augmentation (substantielle) du salaire de… 5000 NIS par mois !

Sous prétexte que les salaires des députés seraient liés au salaire moyen et que ceux des membres du gouvernement israéliens dépendraient des prix à la consommation et qu’Israël selon les économistes subirait depuis quatre ans  une déflation, la Knesset (le parlement israélien) a décidé de rétablir « l’injustice » et donc d’octroyer une augmentation de 5 000 shekels pour les ministres et de 5 500 shekels pour le premier ministre. Lire la suite sur jssnews.com