« Dôme de Fer » intercepte pour la première fois deux roquettes syriennes

Pour la première fois, le système israélien antimissile « Dôme de fer » a intercepté ce samedi deux roquettes tirées samedi depuis la Syrie vers Israël au-dessus de la zone démilitarisée du plateau du Golan, près de la ville de Quneitra en Syrie.

Rony Akrich

Rony Akrich 62 ans (les Passions d'un Hebreu) enseigne l'historiosophie biblique, il est l'auteur de 3 ouvrages sur la pensee Hebraique et ecrit nombre de chroniques et aphorismes en hebreu et francais. Il est le fondateur du "Cafe Daat" a Jerusalem (une forme d'universite populaire). Il reside a Kiriat Arba en Judee, pere de 7 enfants et 19 petits enfants

4 pensées sur “« Dôme de Fer » intercepte pour la première fois deux roquettes syriennes

  • 18 septembre 2016 à 19 h 54 min
    Permalink

    La réponse est tragique inexcusable. lactuelle dirigeants d’Israël est convaincu qu’il ne peut pas frapper d’abord avec une frappe préventive en raison d’un element: l’opinion mondiale. Rappelez-vous la dernière guerre à Gaza? Chaque porte-parole, tous les officiels militaires et tous les dirigeants juifs ont parlé du droit d’Israël à se défendre. Permettez-moi de dire une chose à propos de ce récit – et oici présenté des excuses à l’avance pour se langage graphique; Me donne envie de vomir
    En ce qui concerne Israël, je déteste le mot «défense». Oui, je comprends ce mot dans le monde du sport, mais même dans ce monde, la défense ne gagne pas les titres. Dans les sports, la «défense» signifie que l’autre équipe contrôle l’ la balle, le jeu-horloge et le déroulement du jeu. Le travail d’un bonne défense est demettre la balle de retour dans les mains de l’offense et degager hors du terrain aussi vite que possible! « Défense » signifie que vous êtes celui a’être frappé et celui qui est attaqué. Dans une situation de guerre, la «défense» signifie bien plus qu’il ne le fait dans le sport. Cela signifie danger, la tragédie, la destruction et souvent détresse. « Défense » signifie que les gens sont blessés et le sang coule et que vous essayez de votre mieux pour calmer la situation. désolé, ce n’est pas ce que la Torah a appris sur les règles de guerre.
    La même Torah qui nous enseigne au sujet de sonner un shofar, le jeûne le jour de Yom Kippour et a secouer un loulav apprend aussi sur ce qu’il faut faire avec l’ennemi de la race juif. Le concept bien connu de «Celui qui vient pour te tuer, lève-anticipe et tue d’abord » est pas simplement une suggestion, il est comment nous devons agir! Ce concept basé sur la Torah est appris de la guerre que Hachem ordonna contre Madian (voir Ba’midbar 25, p’sukim 16-18, puis passez à Ba’Midbar Rabbah 21 et Midrash Tanchuma, Pinchas chapitre 3). Ce concept ne est pas obseqieu mauvais ou injuste, car il se réfère à tuer un qui planifie,en formation et travail jour et nuit pour vous tuer. Par conséquent, il est chargés de ne pas attendre … quel personne malade fait ça ?? Si vous connaissez ces plans, si vous voyez qu’il achète des armes et en formant des soldats, si vous entendez ses discours haineux violents alors attaqke le avant qu’il ait la chance de mener à bien ses plans diaboliques!
    beaucoup pense à cela chaque fois que l’ iaf bombent « des cibles terroristes » après une attaque. Cela nous prouve que nos dirigeants sait exactement où ils sont. Pourtant, ils attendent … et d’attente. « Qu’est-ce qu’ils attendent » – vous permettent de poser ??? Ils attendent que ces terroristes de réellement mener à bien une attaque afin que ils puissions répondre et ne pas être condamné par le monde

    Répondre
  • 18 septembre 2016 à 19 h 12 min
    Permalink

    On y va encore une fois. Il y a deux semaines le Hamas a tiré quelques missiles sur la ville israélienne de Sderot et Tsahal a répondu en bombardant des cibles terroristes dans la bande de Gaza. On dirait ok, non? Ils nous bombardent, donc nous bombardont en retour. Il y a un seul problème avec cette logique. Cela s appelle des Juifs morts.

    L’essence même de «riposter» signifie que vous avez été frappé en premier. Cela signifie que votre adversaire – ou dans ce cas, votre assoiffés de sang, Juif haïssant, ennemi terroriste – est autorisé à mettre dedan quelques coups de feu. Cela peut être une bonne stratégie à utiliser dans un match de boxe, comme un moyen de fatiguer votre adversaire, mais en dehors du ring de boxe il est la pire tactique connu de l’homme. Dans le cas du Hamas, ces «coups de feu» ou «premiers coups de poing» sont des roquettes meurtrières qui sont lancés dans les jardins d’enfants, les écoles, les supermarchés et les maisons des beaux Juifs. Beaucoup de ces roquettes ont tué nos frères et sœurs et des dizaines de milliers – oui, des dizaines de milliers – ont été blessés physiquement, émotionnellement et / ou mentalement.Une vidéo récente diffusée par la ville de Sderot montre que même le sprinter champion olympique, Usain Bolt, ne serait pas le faire dans le temps d’un abri à Sderot. A partir du moment de la sirène se déclenche jusqu’à ce que le temps les missiles mortels explosent, on a seulement 15 secondes à Sderot pour se rendre en sécurité. En fait, beaucoup de villes israéliennes proches de la frontière de Gaza ont seulement 10 secondes pour se rendre à un abri! Des experts ont calculé qu’il faudrait Usain Bolt 20 secondes pour arriver au plus proche abri antiaérien depuis un surface moyenne de Sderot … et il est l’homme le plus rapide sur la planète! En clair, cela signifie que chaque fois que le Hamas lance une fusée, une forte possibilité existe que les Juifs innocents soie gravement blessé ou même tué.

    Cette équation doit être au premier plan dans l’esprit de chaque dirigeant juif; Hamas + Rockets = Juifs morts (G-D en préserve). Par conséquent, il est impératif que les responsables agissent en conséquence.Qu’est-ce que je veux dire par là? Simple. Lorsque les bulletins de nouvelles reporte que l’IAF (Israeli Air Force) a bombardé des cibles terroristes dans la bande de Gaza quelques minutes seulement après que le Hamas a lancé une fusée, cela signifie que l’IAF savait exactement où ces bases terroristes et ses rampes de lancement étaient, tout au long !!! Penses-y. Un missile est tiré dans une école maternelle de Sderot à 10:03 et l’IAF répond en bombardant des cibles terroristes à 10h08. Pensez-vous vraiment que dans les 5 minutes ils ont cherché, étudié et analysé les données pour déterminer où ces terroristes étaient? Vous plaisantez ? Il est clair comme le jour que la dirigeants d’Israël sait exactement où ils sont en ce moment! Chaque base de terreur, cellule, le camp d entrainemen et le quartier général sont connus en Israël en ce moment même. Si tel est le cas – et il est – pourquoi ils attendent pour le Hamas nous frappe en premier?

    Répondre
  • 18 septembre 2016 à 18 h 49 min
    Permalink

    Israel Neither Defends Jews Nor Allows Jews to Defend Themselves
    Israël défend Ni les Juifs et ne permet les Juifs de se défendre

    Répondre
  • 18 septembre 2016 à 0 h 05 min
    Permalink

    Et lorsque Dome de fer intercepte ON NE REPLIQUE PAS ??????

    En tirant les deux obus de la Surie l’intention était de tuer des Juifs d’Israël même civils ??? On teste Libermann! Que fait-il ? Il se contente d’intercepter les roquettes sans répliquer par 30 tirs en retour avec INTENTION DE TUER DU SYRIEN EN VRAC….Nous voyons donc nettement que lorsque Liberman a dit « Je ne conseille a personne de me tester » il ne faisait que parler en l’air dans le but d’augmenter sa popularité en promettant ce qu’il ne fait jamais !!!!!! …..Il attend en fait une catastrophe pour répliquer DONC ON PEUT LE TESTER TRES LARGEMENT !!!

    Et qu’on ne nous dise pas que les 2 obus étaient une erreur de tirs des groupes syriens… car dans ce cas Israel aussi DOIT FAIRE 30 ERREURS DE TIRS EN REPLIQUE….

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *