Djihad mondial: l’armée Nigérianne accusée de lâcheté face à Boko Haram

Le Sultan de Sokoto, chef des musulmans du Nigeria, a accusé lundi l’armée de fuir lâchement face aux attaques du groupe islamiste Boko Haram et de « terroriser » la population civile dans le nord-est du pays. Les djihadistes de Boko Haram ont assassiné 48 pêcheurs africains sur le seule journée d’hier, et détiennent des centaines de jeunes filles chrétiennes en otage depuis des mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *