Divorce en Israël: désormais la mère devra, elle aussi, dans certains cas, payer une pension au père…

Jusqu’à hier, les hommes devaient verser une pension alimentaire aux femmes, même si la garde était partagée et que le revenu de la mère était plus élevé que celui du père. Sept magistrats de la Cour suprême ont estimé la loi discriminatoire envers les hommes et la Cour suprême a statué mercredi : les femmes divorcées en garde partagée avec les pères devront elles aussi participer aux paiements de la pension alimentaire.  

C’est une décision historique de la Cour suprême d’Israël qui met un terme à la norme actuelle selon laquelle seuls les pères devraient payer une pension, même si leurs ex-épouses avaient des salaires plus importants qu’eux : « Les parents d’enfants âgés de 6 à 15 ans, qui ont la garde conjointe de leurs enfants, paieront une pension alimentaire pour les enfants en fonction de leur situation économique». Le tribunal a donc décidé que les deux parents partageraient la pension alimentaire pour leurs enfants de façon égale, la répartition entre eux étant déterminée en fonction de leur situation financière relative en tenant compte de tous les facteurs, y compris le salaire mais les pères continueront donc à payer les pensions alimentaires des enfants de moins de 6 ans et de plus de 15 ans.

Lire la suite sur tel-avivre.com