Discours à l’ONU: Mensonges d’Abbas face à la réalité du terrain

Le discours de Nétanyahou du 27 septembre 2018 à la tribune de l’ONU s’inscrira dans les annales comme l’un des plus importants et des plus brillants prononcé à ce jour par le Premier ministre israélien.

Certes, les critiques de certains observateurs et journalistes ne manquent pas pour dénigrer ses propos et le style employé, mais les faits, les chiffres, les photographies, ainsi que les documents révélés par le Mossad et Tsahal demeurent solides et irréfutables.

Ils démontrent la supercherie et l’aveuglement des nations face à la menace réelle de l’Iran et ses intentions hégémoniques et atomiques ainsi que son soutien militaire et financier au Hezbollah libanais.Lire la suite sur jforum.fr