Devinez la nouvelle accusation des Palestiniens contre Israël

Au cours des dernières semaines, Israël et ses environs – y compris l’Autorité palestinienne et la bande de Gaza – ont connu des averses extrêmement violentes, qui ont provoqué des inondations dans de nombreuses régions. La faute à qui selon les Palestiniens?

Comme il est de coutume de blâmer Israël par défaut, l’Autorité palestinienne s’est précipitée et a accusé Israël d’avoir «inondé les terres civiles de l’est de Gaza»:

«Les forces d’occupation hier [janv. 18, 2020] a ouvert les barrages recueillant l’eau de pluie en direction des terres civiles dans l’est de la ville de Gaza, ce qui a provoqué l’inondation de centaines de dunams (1 dunam = 1 000 mètres carrés) dans les zones agricoles. » [Journal officiel de l’Autorité palestinienne Al-Hayat Al-Jadida , 19 janvier 2020]

Le quotidien officiel de l’Autorité palestinienne a même proposé «un témoin oculaire» qui aurait déclaré qu’Israël «avait délibérément ouvert… des barrages et des gouttières d’eau de pluie, ce qui a provoqué l’inondation de centaines de dunams de blé, d’orge, de légumineuses et d’autres cultures».

Ce «témoin oculaire» doit avoir une vision extraordinaire car Israël ne possède pas de barrages dans le sud d’Israël qui peuvent être ouverts!

Ce n’est pas la première fois que les Palestiniens diffusent cette diffamation. En 2015, Al-Jazeera a imprimé les fausses déclarations de sources palestiniennes selon lesquelles Israël avait délibérément inondé Gaza en ouvrant des barrages présumés. Mais réalisant qu’Israël n’a pas de tels barrages, Al-Jazeera a retiré les revendications le lendemain.

Ce qui suit est la diffamation en question dans le quotidien officiel de l’AP:

Titre: « C’est la troisième fois: l’occupation inonde les terres civiles de l’est de Gaza »

Des témoins oculaires ont déclaré que l’occupation a délibérément ouvert – pour la troisième fois en une semaine – des barrages et des gouttières d’eau de pluie, ce qui a provoqué l’inondation de centaines de dunams de blé, d’orge, de légumineuses et d’autres cultures … Il convient de noter que les autorités d’occupation ont ouvert les barrages à deux reprises au début et au milieu de la semaine dernière, et que leurs avions ont aspergé les cultures agricoles de substances nocives, ce qui a entraîné leur destruction.  » [Journal officiel de l’Autorité palestinienne Al-Hayat Al-Jadida , 19 janvier 2020]

SOURCE: Palestinian Media Watch

6 pensées sur “Devinez la nouvelle accusation des Palestiniens contre Israël

  • Avatar
    22 janvier 2020 à 10 h 17 min
    Permalink

    lors de précédentes ‘inondations’ à cause de ‘barrages israéliens’, une parlementaire belge de gôôôche avait officiellement repris ces accusations, bien entendu reprises par les journaleux et merdias (il existe évidemment des journalistes honnêtes et des médias corrects). quand il lui a été prouvé qu’Israël ne peut pas ouvrir ses barrages, elle a refusé de présenter des excuses et démentir.
    la vérité est à gôôôche, est de gôôôche et si les faits contredisent la parole de vérité de la gôôôche, c’est que les faits doivent être adaptés

    Répondre
  • Avatar
    22 janvier 2020 à 11 h 30 min
    Permalink

    Je suis sûre que le petit macron lors de sa visite à Ramallah va donner raison à son ami mahmoud.
    Et lorsqu’il va retourner à Jérusalem il va mettre en garde Bibi qui c’est sûr va trembler de peur devant de telles menaces.
    Mises à part cela, comment ce macron ose-t-il se rendre à Ramallah pour rencontrer le terroriste Abbas celui qui a fait sa thèse sur le négationisme de la shoah.
    Macron est une honte
    ROSA

    Répondre
  • Avatar
    23 janvier 2020 à 19 h 48 min
    Permalink

    Plus cons qu’eux effectivement, il vaut mieux mourir que les fréquenter………!

    Répondre
  • Avatar
    23 janvier 2020 à 19 h 50 min
    Permalink

    Mourir de rire, bien évidement………! Chaque année, c’est le même cirque, venant un clown………..!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *