Devinez comment le Fatah a célébré son 53e anniversaire ?

Le 1er janvier 2018 a marqué le 53ème anniversaire de la fondation du Fatah. Pour l’occasion, le Fatah a déclaré 2018 « Année de l’affrontement et de la défense des lieux saints. » Pour tous ceux qui estiment que le Fatah n’est pas une organisation terroriste, la page Facebook de l’organisation a poussé le bouchon très loin. Elle a rendu hommage aux femmes du mouvement, mortes en assassinant des civils israéliens.

En l’honneur de la journée, des défilés aux flambeaux et des rassemblements ont été organisés dans les centres villes. Le principal rassemblement a eu lieu à Ramallah place al-Shuhadaa. Mahmoud Abbas a prononcé un discours. Il a commencé en disant qu’il espérait que 2018 serait l’année de la libération.

Le raïs palestinien a dit que malgré le fait que la révolution a entraîné la mort de dizaines de milliers de Palestiniens et les blessures de centaines de milliers, la révolution existe toujours. Elle se poursuivra jusqu’à ce que le peuple palestinien établisse un Etat indépendant avec Jérusalem comme capitale. Enfin, il a insisté sur le fait que Jérusalem est la capitale éternelle de l’Etat de Palestine. Il a salué l’attitude du peuple palestinien et sa lutte pour établir l’État de Palestine.

Drôle d’hommage aux femmes meurtrières

Pour marquer le 53ème anniversaire de la fondation du Fatah, la page Facebook officielle du mouvement a publié des affiches glorifiant les terroristes femmes du Fatah.

Hommage aux femmes terroristes
Hommage aux femmes terroristes

Dalal al-Mughrabi, qui a procédé à l’attaque d’un bus en 1978 sur la route côtière au cours de laquelle 35 Israéliens ont été tués, dont 12 enfants.

Zaynab Abu Salem, qui a mené une attaque sur la Colline française à Jérusalem le 22 septembre 2004, tuant deux Israéliens.

Andalib al-Taqatqa, qui a mené une attaque suicide au marché Mahane Yehuda à Jérusalem le 12 avril 2002, tuant six Israéliens.

Wafa Idriss, qui a mené une attaque suicide rue Jaffa à Jérusalem le 27 janvier 2002, tuant un Israélien.

Une pensée sur “Devinez comment le Fatah a célébré son 53e anniversaire ?

  • 12 janvier 2018 à 5:07
    Permalink

    Le moment pour le gouvernement israelien ou le benefice de la collaboration avec abbas sera inferieur au cout du soutien de cette entite terroriste semble approcher , il faudra alors prendre une position claire

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *