Deux messages de nos disparus pour la Soucca

Hadar Goldin est tombé lors de «Tsuk Eitan », contre le Hamas à Gaza. Rina a été tuée dans une attaque terroriste. Deux jeunes gens qui ont réussi à laisser un héritage. Deux familles qui les commémorent d’une manière inspirante qui peut rehausser notre fête à tous. Hag Sameah. Par la journaliste Sivan Rahav Méir.

Hadar Goldin a peint ce charmant tableau lorsqu’il était adolescent. C’est une peinture d’un garçon, assis sous un arbre et regardant le paysage, la nature et la vie – en les transformant en mélodie. Ce tableau a été publié cette année avant Souccot, avec une demande de l’accrocher comme décoration dans la soucca. Après tout, on dit bien que tous les domaines de notre vie devraient être transférés dans la soucca – y manger, y boire et y parler. C’est donc l’occasion d’inclure dans la soucca notre engagement à restaurer Hadar, Oron et Avra .

Rina Shenrav a beaucoup traité de notre esclavage aux appareils mobiles. En tant qu’élève du secondaire, elle a estimé que l’appareil nous contrôlait au lieu du contraire. Elle ne cessait de réfléchir à des projets qui réduiraient le temps passé devant l’écran et augmenteraient le simple contact humain. Sa famille essaie de perpétuer cet esprit. Entre autres choses, en diffusant maintenant ce message avant Souccot : « Déconnectez-vous pour vous connecter » – laissez votre téléphone portable à la maison et profitez du temps de qualité à la Soucca.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *