Deux femmes accusent Trump d’attouchements sexuels

Décidément, les nuages s’accumulent au-dessus de Donald Trump. Quelques jours à peine après le scandale sur ses propos vulgaires, tenus en 2005, deux femmes l’accusent d’attouchement sexuel, dans New York Times. Ce que l’équipe de campagne de Donald Trump dément formellement. La première reproche à Donald Trump de l’avoir tripotée dans un avion il y a 30 ans. La seconde affirme que le milliardaire l’a embrassée de force en 2005. Dans le New York Times, Jessica Leeds raconte « l’agression » dont elle a été victime, il y a trente ans. Alors qu’elle se trouvait à côté de Donald Trump à bord d’un avion, celui-ci lui a touché les seins et tenté de soulever sa jupe. Agée de 74 ans aujourd’hui, elle assure s’être décidée à parler après avoir vu le deuxième débat.

2 pensées sur “Deux femmes accusent Trump d’attouchements sexuels

  • Avatar
    13 octobre 2016 à 12 h 51 min
    Permalink

    C’est une femme envoyée par les CLINTON !!!!
    Cela devient pathétique , il faut arrêter ça !! n’y a t-il pas 1 seule personne sensée, dans ce pays qui est devenu de la merde !!!

    Répondre
  • Avatar
    13 octobre 2016 à 20 h 09 min
    Permalink

    Franchement ils me font rire les Américains ! De Kennedy à Clinton pour ne parler que des plus récents, ils ont eu droit aux deux présidents les plus obsédés sexuels de ces cinquante dernières années… mais c’étaient des Démocrates alors bouche cousue. La campagne contre Trump est fort opportunément organisée au moment même où Hillary était en train de couler, du coup on ne parle plus de ses ennuis de santé qui ont l’air bien plus graves qu’une simple pneumonie ni de sa conduite crapuleuse sur ses E-MAILS et Benghazi. Ça ce sont des choses qui peuvent remettre en cause l’aptitude de quelqu’un à gouverner ! Finalement, ils veulent refaire le coup du Sofitel de Strauss-Kahn. Ça a si bien marché en France mais ils ont quand même eu droit à un socialiste pour finir en pire (dont la conduite morale n’est pas des plus exemplaires, c’est le moins qu’on puisse dire)

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *