Deux Arabes israéliens mis en accusation pour l’incendie criminel d’un kibboutz

Deux Arabes israéliens de la ville de Sakhnin ont été inculpés dimanche pour avoir provoqué un incendie criminel pour se venger de l’élimination d’une femme arabe qui brandissait un couteau vers un officier de police à Afula l’an dernier. Omar Abu Riyah et Mohammed Riyah, d’une vingtaine d’années, sont accusés de complot en vue de commettre un crime, de fabrication d’armes, de possession illégale et de port d’armes, de tentative d’incendie et de dommages criminels.

Selon l’acte d’accusation, les deux hommes ont pris part à une manifestation à Sakhnin après l’élimination en octobre d’une femme arabe mentalement malade qui a brandi un couteau sur un policier dans une station de bus à Afula, dans le nord d’Israël, l’an dernier. Asraa Zidan a été grièvement blessée par le policier, qui pensait vraiment que c’était un acte terroriste, se référant à la récente vague de coups de couteau, de voitures bélier et d’autres attaques terroristes contre les Israéliens par des terroristes arabes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *