Détecteurs de métaux. Sur le Mont du Temple non, dans les pays arabes oui !

Mais quelle est donc cette indignation concernant l’emploi de détecteurs de métaux ? Le monde arabe en général, palestinien en particulier proteste. Insupportable qu’Israël puisse placer de tels appareils à l’entrée de la mosquée sur le Mont du Temple. Violences et manifestations houleuses ont fait reculer le gouvernement israélien. Mais de quoi parle-t-on ?

Evidemment, les portiques détecteurs de métal sont présent partout. En occident comme dans les pays arabes. Et pas seulement dans les aéroports ou dans les gares. Un fait avéré qui ne provoque pas la moindre levée de boucliers comme sur le Mont du Temple à Jérusalem. D’ailleurs, ces portiques sont visibles à l’entrée des mosquées de Dhaka (Bangladesh), New Delhi (Inde), Gizeh (Egypte), la grande mosquée du Koweit, la grande mosquée de Dubaï…

Aucun fidèle musulman n’a jamais protesté contre ces contrôles. Ils sauvent des vies et dissuadent (parfois) les terroristes. Ce qui est donc admis ailleurs, ne l’est pas  pour Israël. Mais notre région n’en est pas à une absurdité de plus.

Sécurité saoudienne

Israël, maître incontesté dans le sécuritaire s’occupe de l’Arabie Saoudite ! Ce que l’on ne sait pas toujours !  Un fait à étouffer dans l’oeuf parce qu’il pourrait faire désordre dans le tableau des manifestations religieuses arabo-musulmanes. La Mecque, (Groupe de pèlerins d’un autre niveau que celle du Dôme du Rocher et de la Mosquée d’Al-Aqsa réunies), ne refuse aucunement de se protéger. Bien au contraire !

Le pays accueille chaque année à cette occasion plusieurs millions de fidèles. Déployée en grand nombre sur les accès de la Grande Mosquée, la police régule le mouvement des fidèles qui évoluent dans des allées délimitées par des barrières mobiles. Pas moins de 100 000 policiers, aidés de 40 000 caméras de surveillance, sont déployés pour assurer la sécurité du site. Ajoutez-y la grande nouveauté de l’année, décision a été prise que les pèlerins devront porter un bracelet électronique.

Le grain de sel sécuritaire israélien

Mais pour être parfaitement en phase avec la réalité du terrain, il faut savoir que depuis plusieurs années déjà, La Mecque a fait appel à une société israélienne pour veiller à la sécurité du Hajj ! « Le 7 octobre 2013, le quotidien libanais « Al-Akhbar » a révélé que la sécurité du « Hajj » est assurée depuis 2010 par la filiale d’une société de sécurité israélienne de dimension internationale : Al-Majal G4S.

Celle-ci, dirigée par un certain Khaled Baghdadi, envoie ses 45000 employés travailler dans une vingtaine de pays et lieux sensibles, notamment aux aéroports de Bagdad et de Dubaï. Ce qu’a confirmé le cheikh Ekrima Sabri, président du Conseil islamique suprême de Jérusalem et imam de la mosquée Al-Aqsa.

« Cette société intervient aussi dans les territoires occupés (Judée-Samarie) , a-t-il expliqué très en colère : « Ceux qui aident l’occupation sont responsables ou complices de ses crimes et G4S fournit non seulement des équipements de sécurité aux colons, mais participe aux interrogatoires musclés de détenus palestiniens dans plusieurs prisons israéliennes.

Et pourquoi pas accuser Israël d’exploiter à son profit les relevés d’identité de millions de pèlerins musulmans, y compris leur photo et leurs empreintes digitales qu’ils auraient engrangé lors de ces missions !

Bely Landerer

Bely Landerer

Avec Bely, Coolamnews vous propose un œil iconoclaste terriblement avide du monde qui l’entoure

Une pensée sur “Détecteurs de métaux. Sur le Mont du Temple non, dans les pays arabes oui !

  • Avatar
    26 juillet 2017 à 14 h 58 min
    Permalink

    C est netaniaishu en represaille aux meurtres les a installe et maintenant retire aussi les cameras … Il a Crees cet crise a partir de rien

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *