Des zones d’ombres persistent dans l’affaire de l’incendie de Douma

Le Shin Bet a admis ce soir qu’Amiram Ben Uliel, qui a été inculpé pour l’incendie d’une maison arabe à Douma en juillet dernier, tuant un enfant et ses parents, n’avait peut-être pas effectué l’attaque seul malgré ce que les accusations officielles à son encontre prétendent.

Selon les accusations rendues publiques aujourd’hui Ben Uliel, 21 ans, originaire de Jérusalem aurait été le seul auteur du triple assassinat à Douma, un mineur dont l’identité n’a pas été révélé originaire de Judée Samarie ayant été inculpé pour complicité de meurtre.

Des sources au sein du Shin Bet ont déclaré au journal Maariv que les détails de l’affaire échappaient encore aux enquêteurs israéliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *