Des universitaires français et britanniques s’en prennent à Israël

L’association AURDIP (Associations d’ Universitaires français et britanniques pour le Respect du Droit International en Palestine) a écrit au Haut Représentant de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, et au Commissaire européen à la recherche, à la science et à l’innovation afin de demander des sanctions contre Israël. Extraits choisis: « Il est de notre devoir d’universitaires et de citoyens de porter à votre attention la situation grave dans laquelle se trouvent bon nombre d’écoliers mineurs, d’étudiants et de collègues enseignants palestiniens. Non seulement ces personnes sont arbitrairement détenues par les forces d’occupation israéliennes, mais les conditions de leur arrestation puis de leur traitement, une fois incarcérées sont contraires au droit international. […] La communauté internationale et la communauté européenne doivent en outre réagir fermement à la stratégie de la terreur à laquelle les unités d’action de l’armée israélienne recourent systématiquement. Il y a urgence : un nombre croissant d’enfants palestiniens de Jérusalem Est et de Cisjordanie sont détenus sans raison et soumis à de graves traumatismes physiques et psychologiques, ainsi qu’au déni radical de leur droit à l’éducation. Beaucoup de ces enfants ont été arrêtés lors de raids nocturnes par les forces armées israéliennes, qui les tirent de chez eux de façon terrifiante, après minuit, en recourant de manière indiscriminée à la violence. Ces enfants sont menottés, les yeux bandés, battus et désorientés lors de leur transfert vers l’interrogatoire. La plupart du temps, leurs parents ne sont pas informés du lieu de détention, et les détenus ne sont pas assistés juridiquement. Les détenus mineurs sont souvent contraints d’avouer un délit qu’ils n’ont pas commis. Certains enfants sont placés à l’isolement, ce qui est non seulement une violation des lois internationales, mais est aussi considéré comme une forme de torture appliquée aux mineurs. […] Que l’Union européenne suspende l’accès israélien à toutes les aides et subventions européennes à la recherche et l’innovation, tant qu’Israël violera les droits des Palestiniens à l’éducation. » No comment…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *