Des tirs d’arme automatique en provenance de Gaza touchent une synagogue

Vendredi soir, une synagogue dans la région frontalière avec la bande de Gaza a été touchée par des tirs d’arme automatique. N’endommageant que les vitres de la salle de prières, les habitants s’inquiètent de la multiplication des incidents de bordure et de la faible prise en compte de ces problèmes de la part des autorités, d’autant qu’à quelques mètres de la zone d’impact, se trouve un jardin d’enfant. Les résidents des zones frontalières avec la bande de Gaza demandent, face à la recrudescence des tirs, une réponse claire des autorités politiques et militaires. Les enquêteurs dépêchés sur place ont admis que les tirs provenaient de séances d’entraînement des cellules terroristes œuvrant dans le secteur proche. Entre les essais de tir en mer, la reprise du creusement des tunnels et les séances de tirs, les habitants de la région disent craindre pour leur sécurité et rappellent les déclarations des politiques à la fin du dernier conflit qui affirmaient que Israël ne laisserait pas le Hamas se réarmer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *