Des survivants de la Shoah sont confrontés à la pauvreté

Une année après qu’un milliard de shekels aient été débloqués par le plan mis en œuvre par le gouvernement, des survivants de l’Holocauste en Israël vivent dans la pauvreté et attendent plusieurs mois l’aide financière qu’on leur avait promise. « L’état des survivants de l’Holocauste qui vivent en Israël est déplorable. »Malgré les initiatives du gouvernement, les survivants de l’Holocauste vivent dans un état de pauvreté et de négligence injuste. »

« Prenez, par exemple, Yitzhak Liybeh, un Juif roumain de 75 ans qui a perdu ses deux frères pendant la Seconde Guerre mondiale et qui vit à Jérusalem. Solitaire et handicapé, Liybeh n’a pas de pension (il a travaillé comme plombier indépendant) et vit de 2.800 shekels par mois qu’il reçoit dans le cadre d’une pension de vieillesse et de soutien du revenu. Liybeh est obligé de dormir sur un lit pliant dans un appartement d’une chambre et compte souvent sur la générosité des autres pour survivre, c’est-à-dire pour payer sa nourriture et son loyer, » raconte le journaliste israélien Omri Efraïm.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *