Des squatters arabes qui occupent un site biblique

Près de Hermesh, dans le nord de la Samarie, se trouve un site archéologique enregistré appelé «Khirbet Parsin». Il conserve le nom biblique «Peresh» (descendants de Menashe) et le nom talmudique «Kfar Parshai».

Les restes d’une grande colonie de l’âge du fer ont été découverts sur ce site, y compris un mikvé (bain rituel), des grottes funéraires et des systèmes souterrains complexes de la période du Second Temple, ainsi que des bâtiments impressionnants de la période ottomane. Malheureusement, ces découvertes importantes ont rejoint la liste des sites d’antiquités souffrant de dommages et de destructions.

Il y a environ deux mois et demi, une famille arabe a envahi le site et a emménagé dans l’un des bâtiments. Les squatters ont effectué des travaux de construction et ont endommageant des découvertes anciennes qui témoignent de milliers d’années d’histoire.

Le mouvement Regavim a appelé l’administration civile à expulser les intrus et à mettre un terme aux travaux illégaux sur le site. Des inspecteurs ont bien visité le site et signifié un avis d’expulsion et même imposé une forte amende pour destruction d’antiquités.

Un coup d’épée dans l’eau

Peu impressionnés, les squatteurs sont restés sur le site et ont continué à l’endommager, Regavim a de nouveau demandé une exécution immédiate. Des inspecteurs de l’administration civile sont arrivés sur les lieux et ont confisqué une partie du matériel de construction, mais n’ont pas fait sortir l’intrus et sa famille du site.

«Il ne suffit pas d’afficher un ordre sur le mur et de s’éloigner», déclare Eitan Melet, coordinateur de terrain de Regavim pour la Judée et la Samarie. « Quelqu’un doit s’assurer que l’ordonnance est effectivement appliquée. » «Nous nous félicitons des mesures d’application initiales qui ont été prises sur le site, mais il y a un long chemin à parcourir pour restaurer l’état de droit et rétablir la dissuasion. 

Les squatteurs doivent être immédiatement évacués de l’enceinte et poursuivis dans toute la mesure de la loi afin de transmettre un message à d’autres criminels.

David Ygal

David Ygal

Observateur du monde juif et sioniste convaincu. Opposant à la pensée unique et aux manipulations politiques. Passionné par la Torah et le Talmud. Prône l'Unité inconditionnelle du Peuple juif, autour de la Torah et de ses Sages. Habite en Israël.

Une pensée sur “Des squatters arabes qui occupent un site biblique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *