Des soldats juifs allemands honorés dans le cimetière de Beaucamps-Ligny

Dans les années 1930 et 1940, les Nazis ont tenté de faire disparaître une part de l’histoire allemande : celle des soldats juifs qui ont combattu pour l’Empire allemand lors de la « Grande Guerre ».

L’Empire Allemand compte 96 000 engagés Juifs dans ses rangs tout au long de la Grande Guerre. Mais la majorité des officiers allemands voit les Juifs comme des lâches, préférant « se planquer » plutôt que combattre.

Une partie de l’opinion publique de l’empire va également dans ce sens, aboutissant au comptage des Juifs (le « Judenzählung ») à partir du 1er novembre 1916 !

Au final, il s’avère qu’il y a, proportionnellement, autant de Juifs que de non-Juifs engagés au combat.Lire la suite sur jforum.fr