Huqoq: Des scènes bibliques inédites dans les ruines d’une antique synagogue

Dans une synagogue de Galilée,  se trouve une étonnante mosaïque datant du cinquième siècle. Ces dessins sont extrêmement rares…

Connaissez-vous la  synagogue datant de l’époque romaine sur le site de Huqoq. Nous voici à 12,5 km au nord de Tibériade. Les archéologues ont découvert il y a quelques années, un sol en mosaïque avec des sujets bibliques instantanément identifiables comme l’arche de Noé et la séparation de la mer Rouge lors de l’exode de l’Egypte. « Vous pouvez voir se noyer les soldats du pharaon avec leurs chars et les chevaux. Ils sont même mangés par les gros poissons », explique le directeur de l’excavation Jodi Magness, professeur d’archéologie de l’Université Chapel Hill en Caroline du Nord. Ces images sont extrêmement rares durant cette période. « Je ne connais que deux autres scènes de la séparation de la mer Rouge » explique Magness. « Mais ici, la scène est complète avec un complément inédit: des poissons dévorant les soldats égyptiens. »

Des scènes inhabituelles

L’équipe avait travaillé dans la synagogue où ils ont découvert une série de scènes inhabituelles dans des panneaux rectangulaires: Samson et les renards en feu; Samson portant la porte de Gaza sur ses épaules; et une mosaïque sans précédent qui comprend la première scène non-biblique jamais trouvée dans une ancienne synagogue: une rencontre entre deux personnages importants, dont l’un est accompagné par des soldats armés et des éléphants équipés pour la bataille. Puis la découverte…

Une patte arrière d’ours avec trois longues griffes, et un léopard chassant une gazelle…  Et puis un couple d’ânes à longues oreilles, deux ours, deux léopards, une paires de lions, des autruches, des chameaux bossus, de petits éléphants gris, des moutons, des chèvres, des serpents ondulants, tous les animaux qui entrèrent dans l’arche de Noé avant la grande inondation. L’équipe a ensuite commencé à découvrir la scène de l’Exode avec plusieurs poissons imposants, un cheval flottant à l’envers et des soldats portant des boucliers et des lances qui ont été balayés par les eaux de la mer Rouge. Exceptionnel!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *