Des renforts à Kobané pour remplacer des combattants appelés ailleurs

Un deuxième groupe de 150 combattants kurdes irakiens est entré dans la ville frontalière syrienne de Kobané pour remplacer le premier groupe venant de Turquie et qui aidait les forces kurdes à combattre le siège de la ville par des terroristes de l’État islamique. « Le premier groupe a quitté Kobané et est en route vers l’aéroport à l’heure actuelle, » a déclaré un responsable kurde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *