Des rebelles soutenus par les USA donnent à ISIS 48 heures pour quitter Manbij, en Syrie

Les combattants syriens soutenus par les USA ont donné jeudi 48 heures aux djihadistes du groupe de l’État islamique pour quitter leur fief de Manbij. Ils veulent par ce geste « protéger la vie des civils ».

« Cette initiative est la dernière chance restante pour les membres assiégés de Daesh (ISIS) de quitter la ville« , a déclaré le Conseil militaire de Manbij, qui représente une partie de l’alliance des forces démocratiques syriennes. L’avertissement intervient deux jours après les bombardements lancés par la coalition menée par les USA durant les combats contre ISIS. Ils auraient tué au moins 56 civils fuyant une ville près de Manbij.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.