Des postes de veille américains contre l’armée turque en Syrie

Le secrétaire à la Défense, Jim Mattis, a ordonné aux troupes américaines de créer des postes d’observation dans le nord de la Syrie, avec un double objectif : avertir la Turquie de menaces et empêcher l’armée turque d’attaquer les forces de l’opposition soutenues par les États-Unis.

Lors d’une session informelle avec les journalistes du Pentagone mercredi dernier, Mattis a déclaré que le personnel des postes d’observation proviendrait des quelque 2 000 soldats américains déjà déployés en Syrie en train d’entraîner, conseiller et assister des missions et qu’il ne serait pas nécessaire d’engager des forces supplémentaires.

“Nous installons des postes d’observation à plusieurs endroits le long de la frontière syrienne septentrionale parce que nous voulons être ceux qui appellent les Turcs et les avertissent si nous voyons quelque chose se produire à partir d’une zone dans laquelle nous opérons”, a déclaré Mattis, se référant aux troupes américaines travaillant avec les Forces démocratiques syriennes (FDS) pour éliminer les derniers vestiges de l’État islamique en Syrie, autour de la ville d’Al-Tanf et de la Vallée de l’Euphrate, près de la frontière irakienne.Lire la suite sur jforum.fr