Des photos satellites prouvent qu’ISIS a détruit un monastère vieux de 1 500 ans

Les photos satellites ont confirmé mercredi les rapports datant d’août dernier de militants qui révélaient que des djihadistes de l’Etat islamique (ISIS) avaient détruit un monastère de près de 1 500 ans, à Saint-Élie près de Mossoul.

L’Associated Press a demandé au cabinet d’imagerie satellite DigitalGlobe ce mois de photographier Saint-Élie, le plus ancien monastère chrétien en Irak, et ensuite de comparer les images avec les images antérieures du même site. Les résultats, publiés mercredi, révèlent que le monastère a en effet subi le même sort que des centaines de sites antiques en Irak et en Syrie, ayant été détruit par les djihadistes d’ISIS.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *