Des otages de l’Hyper Casher assignent une télévision française en justice

6 anciens otages du terroriste de l’Hyper-Casher parisien de la porte de Vincennes, assignent la chaîne de télévision BfmTv en justice pour «mise en danger de la vie d’autrui ». Alors qu’ils s’étaient réfugiés dans les chambres froides de la supérette, le journaliste de la chaîne, avait, en direct, fait mention de leur présence à cet endroit. Les plaignants estiment que la diffusion en instantané de cette information était de nature à mettre leur vie en danger. « Les méthodes de travail des médias en temps réel dans ce genre de situation, sont des pousse-au-crime » a déclaré leur avocat. On sait, en effet, que le terroriste suivait sur un écran l’évolution de la situation à partir de différentes chaînes de télévision dont BfmTv.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *