Des « organisations israéliennes » travaillent contre Israël à l’ONU

Le dernier rapport de Im Tirtzu révèle que trois organisations israéliennes favorisent la délégitimation d’Israël auprès de l’ECOSOC. Im Tirtzu montre comment trois organisations israéliennes, qui ont un statut de consultant auprès du Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC), ont agi contre l’Etat d’Israël et la promotion de la délégitimation d’Israël dans la communauté internationale. Les groupes ont également réclamé une enquête sur les actions de Tsahal dans la bande de Gaza.

Parce que le statut conféré aux organisations est très prestigieux, autant que les organisations non-gouvernementales, elles sont en mesure de conseiller les institutions de l’ONU sur les droits humains, et peuvent influencer la formulation des positions et des résolutions adoptées par les différents organes de l’ONU. Les groupes – Adalah, Itijah et le Comité israélien contre les démolitions de maisons – utilisent leur accès aux organisations des Nations Unies pour accuser Israël et l’armée israélienne de crimes de guerre, de violations du droit international relatives aux droits humains, de torture des Palestiniens, et d’autres crimes. Im Tirtzu affirme que les trois organisations bénéficient d’un financement du New Israel Fund (NIF), entre autres sources, et Adalah reçoit encore de l’argent de la NIF à ce jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *