Des missiles détruisent des positions militaires du régime d’Assad et font de nombreuses victimes syriennes et iraniennes

Hier soir vers 22h00, des roquettes auraient frappé plusieurs bases militaires dans les provinces de Hama et d’Alep a annoncé l’agence de presse officielle SANA, dénonçant une « agression » sans en identifier les auteurs. Les missiles auraient notamment touché la Brigade 47, une base militaire dans la province centrale de Hama en Syrie, tuant 26 combattants pro-régime, dont quatre Syriens et une majorité d’Iraniens. Selon le directeur de l’ONG, l’Observatoire syrien des droits de l’Homme, Rami Abdel Rahmane « il s’agit probablement de bombardements israéliens »…. Lire la suite sur tel-avivre.com