Des milliers de gens sont peut-être morts de faim dans les zones syriennes assiégées

Le responsable de l’Organisation des droits de l’homme à l’ONU lundi a déclaré que des milliers de gens ont pu mourir de faim pendant les sièges qui ont touché près d’un demi million de personnes en Syrie.

« La famine délibérée de personnes est sans équivoque interdite, comme le sont les armes de guerre utilisées contre des civils. Par extension des sièges, des milliers de personnes sont peut-être mortes de faim, » a déclaré Zeid Ra’ad Al Hussein.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *