Des militants kurdes menacent d’attaquer des barrages en Turquie

Un groupe de militants kurdes ont menacé de viser des barrages d’exploitation d’énergie hydroélectrique dans le sud de la Turquie, accusant le gouvernement d’avoir violé un cessez-le-feu fragile. L’Union des Communautés du Kurdistan (KCK) a déclaré dans un communiqué cité par l’agence de presse pro-kurde Firat que la construction des barrages visait à déplacer les gens et à aider l’armée turque plutôt que de créer de l’énergie. Les forces turques et les rebelles du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) ont largement observé un cessez-le feu depuis 2013, mais les tensions ont éclaté à nouveau durant les derniers mois et les deux parties n’ont pas encore conclu d’accord final. Le KCK considéré comme l’aile urbaine du PKK a déclaré qu’il utiliserait tous les moyens, y compris des attaques frontales, pour empêcher la construction de barrages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *