Des médecins réservistes israéliens veulent partir aider les blessés en Syrie

Des médecins réservistes de l’armée israélienne ont transmis une lettre au chef d’état-major de Tsahal Gadi Eisenkot, lui demandant de les envoyer en Syrie pour soigner les blessés, selon le quotidien Haaretz. « Nous sommes conscients des considérations sécuritaires et diplomatiques mais il n’y a qu’un principe, qu’une vérité, qu’une morale: nous devons exiger d’être là pour eux », ont écrit les médecins de la Brigade des Parachutistes, prétendant que les soldats ne pouvaient rester des « témoins passifs » du massacre qui a lieu en Syrie.

4 pensées sur “Des médecins réservistes israéliens veulent partir aider les blessés en Syrie

  • Avatar
    22 décembre 2016 à 9 h 44 min
    Permalink

    « Des médecins réservistes de l’armée d’occupation israélienne » !!!!!!!!!!!??????????????

    C’est quoi cette stupidité ? Quelle « occupation » ?

    Répondre
    • Avatar
      22 décembre 2016 à 11 h 29 min
      Permalink

      Et plus encore : Quelle « ARMEE d’occupation israélienne »? Qui est l’auteur de cet article ? Merci à la rédaction de Coolamnews de faire connaître à ses lecteurs l’identité du journaliste en question. Ses propos sont particulièrement révélateurs de sa prise de position personnelle par rapport à la réalité de l’histoire d’Israël que, de toute évidence, il ne connaît pas, ou refuse d’accepter. Son information étant subjective, c’est-à-dire faussée, par conséquent elle devient empoisonnée, subversive… Ce journaliste a besoin d’être éclairé. Son nom, s’il vous plaît.

      Répondre
      • Avatar
        23 décembre 2016 à 7 h 45 min
        Permalink

        l armee Israelien aidant l ennemi est l arme ennemi l « ARMEE d’occupation des Juifs»

        il semble evident le regime Israelien ordonne ses gens d ecrire cet lettre et donner l allusion c est populaire en israel d aider l ennemi de sa population

        Répondre
  • Avatar
    22 décembre 2016 à 10 h 43 min
    Permalink

    l armme Israelien quoi d áutre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *