Des lycéens musulmans boycottent les commémorations de la Shoah, le directeur « comprend »

Des étudiants musulmans d’origine arabe et turque ont protesté contre la participation à un événement de commémoration de la Journée Internationale de la Shoah en Allemagne, alors que la direction de leur lycée a exprimé sa compréhension de leur critique contre Israël.

«Plusieurs élèves musulmans ont déclaré qu’ils ne participeraient pas à l’événement», a déclaré Florian Beer, un professeur de l’école dans la ville de Gelsenkirchen, située dans l’état de Rhénanie du Nord-Westphalie.

L’événement de commémoration de la Shoah faisait partie d’un projet de commémoration internationale au cours duquel les participants se prennent en photo avec un signe sur lequel il est écrit  « Je me souviens »  ou « Nous nous souvenons ».  Un tableau de l’école a été vandalisé par l’expression: « Baiser Israël, libérer la Palestine ». L’école n’a pas été en mesure d’identifier le coupable de cet acte.

L’École Weiterbildungskolleg Emscher-Lippe, où a commencé la protestation, compte environ  500 élèves, dont  40% sont de familles d’immigrants.

Le directeur de l’école Günter Jahn a dit au  journal « Der Westen » qu’il était bon qu’il y ait une opposition de la part des élèves à l’événement de commémoration.  «Il est important qu’il y ait des critiques. cela donne lieu à des débats».  Il a ajouté que dans certaines communautés, s’impose une critique envers Israël.

Certains élèves ont accepté de se photographier avec les plaques commémoratives, mais ont  refusé de permettre que ces photos soient publiées sur le Web. Selon Der Westen, plusieurs lycéens ont  demandé: «Pourquoi toujours les Juifs?». Les élèves ont ajouté qu’après tout, il y a eu d’autres problèmes dans le monde.

Florian Beer a reconnu que l’école aime être provocatrice mais qu’il y avait toujours un «arrière-goût d’antisémitisme». Il a ajouté que des représentants du Congrès juif ont été invités à parler à l’école.

6 pensées sur “Des lycéens musulmans boycottent les commémorations de la Shoah, le directeur « comprend »

  • Avatar
    31 janvier 2017 à 15 h 20 min
    Permalink

    C’est bien les ecoles avec les refugies migrants…..

    Tous les indicateurs en Allemagne demontrent que les migrants amenent avec eux l’antisemitisme…et cela ne derange pas Mme Merkel !

    Répondre
  • Avatar
    31 janvier 2017 à 16 h 36 min
    Permalink

    Cet inimaginable des malade

    Répondre
  • Avatar
    31 janvier 2017 à 19 h 01 min
    Permalink

    Si des petits chretiens avaient proteste contre des cours d arabe ou du coran , le directeur aurait il aussi compris ? ou c est aussi un leche babouches?

    Répondre
  • Avatar
    31 janvier 2017 à 19 h 52 min
    Permalink

    Les musulmans n’hésitent plus à montrer leir antisémitisme!

    Répondre
  • Avatar
    1 février 2017 à 15 h 42 min
    Permalink

    L’École compte environ 500 élèves, dont 40% sont de familles d’immigrants. tout est dit.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *