Des lunettes « made in Israël »« redonnent la vue aux aveugles » 

 

Les aveugles n’ont plus besoin d’attendre un miracle, la technologie israélienne permet ce prodige !

Et même si leur découverte n’en est encore qu’à ses balbutiements, les professeurs Amon Shashua et Ziv Avira peuvent déjà proposer aux malvoyants, un terme plus politiquement correct qu’aveugles,  un « truc » pour réaliser des choses qu’ils n’auraient jamais pu faire sans leurs lunettes très spéciales ».

Et nos généreux magiciens issus de l’Université Hébraïque de Jérusalem d’expliquer leur tour de passe-passe mis en place en 2010 !

Il s’agit en réalité d’un dispositif assez simple. MyEye est constitué d’une caméra qui se fixe sur la branche de n’importe quelle lunette. Il comprend « une unité de tête, une unité de base et un chargeur » mais dont les applications sont multiples. Ainsi, l’unité principale dispose d’une caméra intelligente et d’un haut-parleur qui s’attache aux lunettes. Le volume du haut-parleur peut être réglé de manière que seul l’utilisateur puisse l’entendre. L’unité de base contient la batterie ».

Ce système commercialisé sous la marque « OrCam », compte des milliers d’utilisateurs dans 15 pays. Cerise sur le gâteau, il peut s’adapter à dix langues !!!

A ce jour, la fiabilité de l’appareil est encore limitée lorsque le texte est écrit à la main ou imprimé dans une police inhabituelle. Mais dans les mois à venir il est prévu que « OrCam » sorte une nouvelle version et une mise à jour de leur logiciel sous la rubrique « MyEye ».

Celle-ci devrait comporter moult nouvelles fonctions au nombre desquelles l’identification des couleurs. Egalement inclue, la numérisation de codes-barres pour aider les utilisateurs à faire leurs courses dans tous supers marchés ou épiceries fines.

Des caméras subventionnées par le gouvernement israélien

Des caméras à apposer sur vos lunettes qui possèdent une application pour leur permettre de détecter automatiquement presque instantanément quantités d’autres informations comme la description physique de personnes qui leur font face, leur âge et leur sexe pour améliorer la socialisation de ces « non-voyants » !

Vendu 4226 $, tout israélien enregistré comme légalement aveugle peut recevoir une subvention gouvernementale de 1 400 $. Les mises à jour sont gratuites Elles s’effectuent par le biais d’un périphérique extérieure de type clé USB et sont donc manuelles.  Les utilisateurs peuvent recevoir également une séance de formation personnalisée par un formateur « d’OrCam ». Il fourni  des instructions sur la meilleure façon d’incorporer l’appareil dans leur vie quotidienne.

Ceci-dit, ce n’est pas tout, un petit dernier mais à dimension universelle est programmé lui aussi ! Toujours plus, ce nouveau dispositif nommé « MyMe » devrait suivre de près.

Il s’agit d’un périphérique de taille miniature qui s’accroche à la chemise de l’utilisateur et réalise la reconnaissance faciale. Ainsi, grâce à ce concept valable alors pour tous, voyants et non-voyants, plus besoin de s’inquiéter de n’être pas physionomistes, d’oublier noms et visages ! Vivons décontractés, l’appareil prendra soin de nous tous…

Bely Landerer

Bely Landerer

Avec Bely, Coolamnews vous propose un œil iconoclaste terriblement avide du monde qui l’entoure

Une pensée sur “Des lunettes « made in Israël »« redonnent la vue aux aveugles » 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *