Des Libanais mettent en garde contre « l’hégémonie du Hezbollah »

Des affrontements, qui ont fait plusieurs blessés, dont un soldat de l’armée et trois civils – ont opposé dans la nuit de mardi à mercredi des membres du courant du Futur à des miliciens du Hezbollah. Le courant du futur, mouvement politique fondé par l’ancien Premier ministre libanais Rafic Hariri, est dirigé depuis l’assassinat de ce dernier par son fils, Saad Hariri et constitue la principale force politique d’opposition au mouvement terroriste du Hezbollah.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.