Des islamistes égorgent un policier tunisien

Le Ministre de l’Intérieur tunisien a accusé des islamistes d’avoir tranché la gorge et mutilé le corps d’un officier de police tunisien à Zaghouan, dans une zone rurale à 40 km de Tunis. Déjà au mois de décembre, un membre de la garde nationale tunisienne avait été décapité par des djihadistes à la frontière avec l’Algérie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *