Des ingénieurs nucléaires syriens mystérieusement tués

Quatre Syriens et un Iranien, tous ingénieurs nucléaires, ont été tués dans un véhicule de transport de l’armée, au nord de Damas, à Barzé, près du centre scientifique de recherche dans lequel ils travaillaient. Ces centres de recherche, dont l’un d’eux avait été bombardé par Israël, sont en vérité des centres de fabrication d’armements. Les informations en possession des agences de presse ne permettent pas de dire s’ils ont été victimes d’une explosion ou si des inconnus leur ont tiré dessus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *