Des graffitis nazis peints à la bombe sur une synagogue de Tel Aviv

La police a lancé une enquête après avoir constaté que les murs de la synagogue de Tel Aviv étaient couverts de graffitis antisémites peints à la bombe. La Synagogue Shlush, qui fait partie d’un site historique de Neve Tzedek, un quartier de Tel Aviv, était un centre de prière depuis l’époque des premiers sionistes qui se sont installés dans la région. Il a été nommé d’après Gavriel Shlush, ingénieur et membre d’une famille juive de premier plan dans la communauté qui a précédé Israël. Shlush a été tué par des terroristes arabes en 1938.

Les graffitis comprenaient le mot « Heilike, » une combinaison apparente du « Like » de Facebook et du mot allemand « heil » (grêle), et la phrase « Franchement, Hitler était juif. » Le visage d’Hitler a également été peint, ainsi qu’une croix gammée dans une étoile de David.

L’ancien leader du Shas Elie Yishai a été très critique vis-à-vis des médias qui n’ont pas couvert l’incident plus largement. « Cela doit nous inciter à tous crier à l’injustice, tout comme nous l’avons fait lorsque d’autres crimes ont eu lieu. Dans le passé, un tel outrage suffisait pour que le gouvernement dépense plus de ressources pour retrouver les coupables. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *