Des femmes agressées en Iran pour avoir voulu entrer dans un stade

La polémique autour de la présence des femmes dans les stades occupe depuis un moment le régime en Iran. Le 19 juin, lors de la coupe du monde de volleyball au stade Azadi de Téhéran en Iran, les agents ont agressé et battu avec violence les Iraniennes et même les journalistes femmes locales et étrangères qui voulaient entrer dans ce stade de 12 000 places. La fédération internationale de volleyball a annoncé le mois dernier qu’interdire les stades aux femmes pour assister à des rencontres sportives était contraire à la charte olympique et qu’elle allait priver l’équipe du régime iranien de participer aux jeux mondiaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *