Des enseignants arabes israéliens recrutaient des enfants pour les envoyer en Syrie

Quatre enseignants d’une ville bédouine du Néguev sont parmi les six personnes arrêtées qui devaient rejoindre le groupe terroriste ISIS. Les quatre enseignants tentaient d’en recruter d’autres. Dans une opération conjointe avec la police locale, l’Agence israélienne de sécurité (ISA ou Shin Bet) a arrêté six résidents arabes de la ville de Hura dans le Néguev qui ont formé une cellule de l’État islamique (ISIS), un groupe terroriste particulièrement violent.

Une enquête préliminaire a révélé que les membres de la cellule ont tenu des réunions secrètes dans lesquelles ils ont appris l’idéologie islamiste radicale d’ISIS, alors que certains d’entre eux ont travaillé activement à recruter des amis et des membres de la famille et les a encouragés à rejoindre ISIS en Syrie. Quatre des personnes arrêtées étaient des enseignants dans une école du Néguev. Selon les enquêteurs, ils ont utilisé leur position pour tenter de laver le cerveau des enfants et les encourager à rejoindre ISIS.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.