Des élèves d’une école de filles demandent à Ban Ki Moon de condamner l’attaque contre Ayala

Des élèves demandent au chef de l’ONU de condamner l’attaque à la bombe incendiaire qui a gravement blessé Ayala.

« Ignorer est la même chose que le silence volontaire », peut-on lire sur la pétition signée par 1.000 élèves de l’école de filles Amit Lehava demandant au Secrétaire général Ban Ki Moon de condamner l’attentat au cocktail Molotov qui a gravement brûlé leur amie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *