Des éléments que les sondeurs ne donnent pas

Quels que soient les sondages qui apparaîtront dans les prochains jours, il y a une statistique que les observateurs doivent garder à l’esprit: 61% des électeurs juifs israéliens de langue hébraïque n’ont pas pris leur décision. Ils ne savent pas encore pour qui voter lors des élections de mars prochain. Ce nombre provient d’un sondage effectué ce week-end par la « Stratégie TRI », une firme de sondage bien connue en Israël.

Parmi les électeurs qui disent qu’ils ont déjà fait le choix du parti qu’ils choisiront, la grande majorité sont des membres des communautés orthodoxes et religieuses. 27,6% des électeurs, surtout des diplômés du collégial, ont dit qu’ils « pensent qu’ils savent pour qui ils vont voter », tandis que 27,4% ont dit qu’ils n’avaient pas encore décidé. Environ 6% ont dit que vu la situation actuelle, ils ont décidé de ne pas voter du tout. Ce qui fait un total d’environ 61% d’indécis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *