Des documents de la marine israélienne éclairent sur la disparition d’un sous-marin en 1968

Le commandant de la Marine israélienne, le vice-amiral. Ram Rothberg, a présenté des documents aux membres de la famille de l’INS Dakar, dont les 69 membres du service sont morts en route vers Israël en 1968. La décision de remettre ces documents est conforme au « devoir moral de la marine. »

Plus de 47 ans après que le sous-marin israélien de Dakar ait coulé au large de la côte de la Crète, la marine israélienne a publié lundi toute la gamme des documents qu’elle avait sur la disparition du navire, y compris les rapports techniques et les longues recherches qui ont duré plusieurs décennies. Les documents ont été présentés aux membres de la famille lundi. Ils permettent d’hypothéquer sur ce qui a pu se dérouler au cours des derniers moments du voyage, en janvier de 1968. En résumant sommairement les documents, on peut en déduire que seulement quatre causes ont été évoquées : soit une erreur humaine de pilotage, soit un choc avec un autre navire, soit une explosion interne due à un accident ou à un attentat, soit un missile ennemi qui aurait touché le sous-marin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.