Des dizaines d’arrestations ont suivi le raid de la police à Issawiya

La police de Jérusalem a pris également des mesures, provenant d’investigations et de renseignements, en arrêtant des habitants qui avaient enfreint la loi durant les événements précédents et qui ont touché les forces de sécurité. Au cours du mois passé, 16 suspects dans des émeutes avaient été arrêtés à Issawiya, 11 d’entre eux sont des mineurs. En outre, 11 mineurs de 15-16 ans ont été arrêtés, soupçonnés d’avoir jeté les pierres, dont huit ont été inculpés. En outre, 15 jeunes terroristes d’Issawiya ont été arrêtés. Les dix adultes et les cinq mineurs se retrouvent avec des actes d’accusation.

Issawiya est connu comme un bastion du Hamas et ses résidents ont été impliqués dans la terreur de leur environnement pendant des années. Cela comprend le lancement de cocktails Molotov, de pierres et des crimes de harcèlement sexuel dans et autour du campus de l’Université hébraïque du mont Scopus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *