Des centaines de Musulmans extrémistes identifiés en Nouvelle Aquitaine

La réalité de la radicalisation musulmane en France est pour le moins inquiétante. Depuis la mise en place d’un numéro de téléphone (0 800 005 696) et d’une plateforme baptisée « stop jihadisme » en avril 2015, le nombre de signalements pour « radicalisation, provenant de différentes sources (employeurs, collègues, amis, familles, etc.), » a dépassé les 500 en Nouvelle-Aquitaine, a indiqué ce jeudi le préfet de région Pierre Dartout lors de ses voeux à la presse.

Tous ces signalements n’ont pas été pertinents, mais un certain nombre d’entre eux ont permis de repérer des individus sur la voie de la radicalisation. Le préfet a indiqué qu’il s’agissait surtout de personnes jeunes, et même de mineurs, le plus jeune ayant 14 ans rapporte Sud Ouest.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *