Dery accepte de signer l’accord sur le gaz naturel, si la Knesset l’approuve

Le rapport de contrôleur de l’Etat détermine l’absence de politique globale et le manque de régulation du gouvernement sur le monopole du gaz. Dery a refusé pendant un mois de faire usage de l’article 52 de la loi antitrust, ce qui lui a permis de contourner la réglementation antitrust et d’approuver l’accord avec les compagnies gazières. Plus tôt ce mois, le ministre de l’économie a demandé que des changements soient apportés à l’accord gazier. « La question du gaz est très complexe et le public et la Knesset doivent être informés, car ce n’est pas un problème qui peut-être résolu au Cabinet. Ce n’est pas un problème qui doit être l’exclusivité d’un ministre, peu importe son importance. Tout le monde a besoin de partager ce fardeau. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.