La député arabe israélienne Hanin Zouabi refoulée de Russie

Que la députée israélienne Hanin Zouabi ait mis à mal l’image d’Israël en se voyant refuser l’entrée en Russie par les responsables de l’aéroport de Moscou parce qu’elle a oublié son passeport diplomatique et tous les papiers nécessaires n’est pas le plus grave en soi…

Reprenons depuis le début ! C’est inscrit dans la constitution d’Israël : Tout voyage d’un député israélien à l’étranger ne peut s’effectuer à ce titre, que s’il est absolument approuvé par le comité d’éthique de la Knesset.

Et en l’occurrence, ladite autorité a agréé celui de la députée arabe israélienne, madame Hanin Zouabi. Grave erreur à plus d’un titre !

D’abord parce que celle-ci est une extrémiste arabe connue pour ses déclarations et ses activités anti-israéliennes. Rappelons que cette dame de 49 ans a été élue à la Knesset en 2009 malgré sa lutte contre Israël que beaucoup lui reprochent à juste titre.

Ce n’est pas la première fois que cette native de Nazareth, principale ville arabe d’Israël, est dans le collimateur des membres de la Knesset. En 2010 et en 2013, elle avait déjà été menacée de sanctions sévères.

En 2014, elle avait été carrément suspendue de la Knesset pour six mois pour avoir déclaré que les assassins palestiniens de trois adolescents juifs en Cisjordanie n’étaient pas des « terroristes ».

Et l’année dernière, le comité d’éthique de la Knesset l’a réprimandée sévèrement à propos d’un débat où elle  « se félicitait » d’un accord avec la Turquie qui comprenait le paiement de réparations ( ! ) aux familles des terroristes du Mavi Marmara éliminés par Israël.)

Zouabi rejette l’idée d’Israël comme Etat juif

En fait Hanin Zouabi, qui a toujours nié la Shoah, rejette l’idée d’Israël comme Etat juif et juge irréaliste la création de deux états (l’un palestinien, l’autre israélien), au regard de l’étendue de la main mise d’Israël sur la Judée-Samarie et la vieille ville de Jérusalem.

Elle défend l’idée d’un seul Etat partagé où juifs et Palestiniens auraient les mêmes droits. « Je ne crois pas à une pureté ethnique au nom de laquelle les Juifs doivent vivre dans un Etat séparé des Palestiniens qui eux-mêmes devraient avoir un « Etat sans juifs » avait-elle expliqué au journal « Le Monde » de 2012, ravi de trouver un ver dans le fruit.

Et pourtant cela ne servira pas de leçon aux israéliens trop démocrates, la voyageuse n’a pas été démissionnée pour autant….

 

Bely Landerer

Bely Landerer

Avec Bely, Coolamnews vous propose un œil iconoclaste terriblement avide du monde qui l’entoure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *