Depuis Douma, des journalistes n’hésitent plus à comparer Israël à … l’Etat islamique

L’incendie criminel de Douma, attribué sans preuve à des « extrémistes juifs », a permis à plusieurs chroniqueurs notamment dans le journal Haaretz, de dresser des parallèles entre l’Etat juif et l’Etat islamique.

Dans le sillage de l’incendie criminel qui a eu lieu dans le village arabe de Douma en Judée Samarie en juin dernier, des commentateurs israéliens ont commencé à comparer l’Etat juif à ISIS.

Le chroniqueur Asher Schechter d’Haaretz s’est récemment fendu d’un article au vitriol contre son propre pays intitulé « Rencontrez le judéo-ISIS: le résultat inévitable de la présence d’Israël en Cisjordanie ». Peu en reste, l’ancien ministre israélien de la Défense Moshe Arens a écrit un article intitulé « l’équivalent juif de l’Etat islamique. »

Mais le champion toutes catégories dans le domaine de la comparaison infamante d’Israël à une organisation terroriste revient à Max Blumenthal, fer de lance de l’animosité d’un pan de la communauté juive américaine contre l’Etat juif. M. Blumenthal avait été invité au Parlement européen l’année dernière, avant l’affaire de Douma, et avait alors inventé le terme JSIL (Etat juif en Israël dans le Levant), pour reprendre l’appellation complète de l’Etat islamique. Peu de temps après Blumenthal, la militante antisémite Rania Khalek, contributrice du site avait lancé le hashtag JSIL sur Twitter avec une série de tweets établissant des parallèles entre l’organisation terroriste musulmane et Israël.

11 pensées sur “Depuis Douma, des journalistes n’hésitent plus à comparer Israël à … l’Etat islamique

  • 5 janvier 2016 à 13 h 59 min
    Permalink

    Israël est confronté à une grave crise « king » Peu importe les terroristes musulmans poignardant, coupant et tirant des Juifs a court distance. La véritable menace a été découverte par section juive du SShabak, une bande de jeunes juifs avait comploté pour «nommer un roi ». Il est la chance que le SShabak a empêché le « retour du roi » à travers les mesures habituelles d infiltrer informateurs et torturé des détenus.Pensez juste, si ils avaient pas arrêté et détenu ces «extrémistes de droite », les Israéliens aujourd’hui pourrait être forcé de prendre les commandes d’un roi antidémocratique à la place d’une Cour insuprême antidémocratique.

    Répondre
  • 4 janvier 2016 à 16 h 58 min
    Permalink

    Ce journaleux comme d’autres en Europe et ailleurs se délectent et pensent qu’ils ont enfin quoi se mettre sous la dent, comme s’il y avait des milliers de douma, alors que les voisins hamas et autres sévissent sans être comparés Non messieurs aucun parallélisme , avec l’humaniste Israël qui ne perçoit pas ces gens comme des héros , à l’instar des sulfureux fatah et olp glorifiant les tueurs de Juifs, ne vous en déplaise et tout cela pour des billets sales du pétrole!!!!!!!!!!!!!!! lamentable!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Répondre
  • 3 janvier 2016 à 15 h 30 min
    Permalink

    il a dis il etait contre toute forme de violence pipi netani.yaou a libere milliers d’assassins

    Répondre
  • 3 janvier 2016 à 14 h 38 min
    Permalink

    Samuel le Prophète dit le texte suivant concernant la demande d’Israël d’avoir un chef pour les (Samuel 1 8: 12-16): gouverner »Voilà ce le judge qui régnera sur vous va revendiquer comme ses droits: Il prendra votre fils et va les faire servir avec ses chars et les chevaux, et ils vont courir devant ses chars. Certains qu’il attribuera à être chefs de milliers et chefs de cinquante, et d’autres pour labourer ses terres et de récolter sa moisson, et d’autres encore pour fabriquer des armes de guerre et l’attirail de ses chars.Il prendra vos filles pour devenir parfumeurs et cuisiniers et boulangers. Il prendra le meilleur de vos champs et de vignes et d’oliviers et la donnera à ses serviteurs. Il prendra la dîme de ton blé, de ton cru etva le donner à ses fonctionnaires et agents. Votre mâles et femelles serviteurs et vos meilleurs boeufs et les ânes, il prendra pour son propre usage.

    Répondre
  • 3 janvier 2016 à 13 h 57 min
    Permalink

    Allez vous faire f……e !!!

    Répondre
    • 4 janvier 2016 à 6 h 04 min
      Permalink

      Les nombreuses contradictions qui découlent de la mise en accusation de Amiram Benoliel ont seulement augmenté les doutes.

      Amiram Benoliel a été inculpé aujourd’hui (janvier 3ème) en lien avec l’incendie criminel qui a eu lieu à Duma il ya près de six mois. Son avocat, Itamar Ben Gvir, affirme que son client est innocent et sa confession était le résultat de la torture appliquée par les interrogateurs du Shabak.Les contradictions entre les faits rapportés précédemment sur l’affaire et allégations dans l’acte d’accusation sont elargis.

      La partie la plus incroyable de l’acte d’accusation est l’argument que Benoliel a réussi à commettre l’attaque tout seul mensonge #SShabak – Le gouvernement actuel est peur qu’un gouvernement basé de #Torah se rapproche chaque les jours – les meglomaniac au contrôle actuellement réalise leur pouvoir glissan – ATTENTION ceux au pouvoir vos jours sont comptés politiquement ~!

      Répondre
  • 3 janvier 2016 à 13 h 46 min
    Permalink

    On peut lire … »le réveil des demons de l’extrémisme juif » ! Sidérante cette phrase !

    Répondre
  • 3 janvier 2016 à 13 h 32 min
    Permalink

    Des connards tout simplement ,,,,on s en fout de ce qu ils pensent

    Répondre
  • 3 janvier 2016 à 13 h 24 min
    Permalink

    Beaucoup de videos sur youtube aussi

    Répondre
  • 3 janvier 2016 à 12 h 34 min
    Permalink

    Bien au contraire , significatif d’une dérive anti-démocratique puisque l’aboutissement de l’enquête est censé renforcer l’égalité en Israel face à la justice .
    Nul n’est inattaquable , si ce n’est cette gauche qui dérive ..

    Répondre
  • 3 janvier 2016 à 12 h 20 min
    Permalink

    Tout ce qui est excessif est insignifiant…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *